D-DAY - NORMANDIE 44
Tu es collectionneur(se), reconstitueur(se)? Viens nous rejoindre sur notre forum et présente-toi après t’être inscrit(e).

La genèse d'Overlord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La genèse d'Overlord

Message  Bobabs le Mar 21 Fév - 10:15

La genèse d'Overlord

Dunkerque, début juin 1940.

Une incroyable flotte de navires de toutes tailles parvient à évacuer près de 350 000 soldats britaniques et français, coincés à l'intérieur d'une étroite poche en bordure de la mer du Nord à la suite de la foudroyante offensive allemande lancée trois semaines plus tôt.
En ces heures tragiques, où l'Angleterre est en passe de se retrouver seule face à la Wehrmacht triomphante, le premier ministre Winston Churchill lance comme un défi: "Nous reviendrons!"

Les Britaniques, en effet, reprendront pied sur le sol de France, en Normandie, aux côté des Amériquains et des Canadiens, quatre ans plut tard, presque jour pour jour, un certain 6 juin 1944.

Le débarquement de Normandie constitue l'opération finale de la seconde guerre mondiale côté Ouest.
L'ampleur de cet assaut fut telle qu'aujourd'hui lorsqu'on parle du Débarquement on désigne en fait le Débarquement de Normandie du 6 Juin 1944.
Nom de code : opération Overlord.
Cette charge conduira les forces alliées et également la résistance française, qui y jouera un rôle essentiel, aux portes de Paris et même presque à celles de Berlin.

Le chemin menant de l'Angleterre à la Normandie s'avéra beaucoup plus long à franchir que ne le laissaient supposer les distances réelles; nettement plus tortueux aussi. Certes, l'entrée en guerre des Etats-Unis en décembre 1941a sorti l'Angleterre de son isolement. Mais il restait à accorder les stratégies.
Face à l'impatience des Soviétiques, réclamant à corps et à cris l'ouverture d'un "second front", et à la volonté des Américains de porter rapidement l'assaut direct contre le Troisième Reich afin de pouvoir se retourner au plus tôt contre le Japon, les Britaniques appellent à la prudence. Ils plaident pour des attaques périphériques,destinées à affaiblir l'adversaire avant de lui porter le coup fatal.

L'état major d'Overlord.

En contrepartie de ces concessions, ils obtinrent cependant la remise à l'ordre du jour de la question qui leur tenait le plus à coeur : celle du grand assaut trans-manche. Le principe en fut acquis à Casablanca en janvier 1943. Lors de la conférence "Trident", réunie à Washington en mai, le vaste projet de débarquement par les Américains dès le printemps 1942, connu sous le nom de Round up, fut ressorti des cartons où l'avaient rangé les Britaniques et rebaptisé Overlord.
Restait à définir l'endroit exact de l'assaut. La conférence "Quadrant", tenue à Québec en Aoùt 1943, trancha en faveur des côtes de la Baie de Seine, de préfèrence à celle du Pas-de-Calais, objectif jugé trop prévisible pour les Alllemands en raison de la distance plus courte à franchir pour les assaillants. La date de l'opération fut arrêttée aux premiers jours du mois de mai 1944.

Prenant en décembre 1943 ses fonctions de commandant en chef, le général américain Eisenhower, en accord avec son adjoint, le général britannique Montgomery, décida d'étendre le secteur d'assaut initial, jugé trop étroit, et d'engager des forces plus importantes; ce qui nécessita un délai de préparation supplémentaire et le report d'un mois du Jour-J, désormais fixé au début du mois de juin 1944.

La crainte d'un débarquement allié sur les côtes françaises, renforcée par l'entée en guerre des Etats-Unis, poussa Hitler à ordonner, dès le mois de décembre 1941, la construction d'un impressionnant système défensif, bientôt connu sous le nom de "Mur de l'Atlantique".
Les travaux commencèrent au printemps 1942 et n'étaient pas encore achevés en juin 1944. L'ampleur de la tâche confiée à l'organisation Todt était-il vrai - colossale puisqu'elle consistait à faire surgir de terre environ 15 000 ouvrages bétonnés, de toutes dimentions.
Le raid lancé contre Dieppe le 19 aoùt 1942, eut pour effet de donner la priorité à la défense des ports, transformés en véritables forteresses hérissées de canons et quasiment imprenables par un assaut frontal. Entre elles, furent implantées le long des côtes des batteries lourdes à longue portée, chargées de tenir en respect une flotte d'invasion. On en comptait une trentaine entre les forteresses du Havre et de Cherbourg, notamment à Saint-Marcouf-Crisbec, Azerville, Maisy, la Pointe-du-Hoc, Longues, Ver, Ouistreham...

Rommel


Le maréchal Rommel, investi à la fin de l'année 1943 d'une mission d'inspection du mur de l'Atlantique, puis immédiatement nommé à la tête du groupe d'armées B, en charge de la défense des côtes entre la Loire et la mer du Nord, décela rapidement certaines faiblesses du dispositif. Il accorda son attention au secteur de la Baie de Seine, à ses yeux trop délaissé au profit du Pas-de-Calais.

Rommel en inspection des plages.

Sur ses instructions, on construisit à la hâte d'épaisses casemates de béton pour mettre à l'abri des bombardements aériens les pièces d'artillerie lourdes, souvent placées dans des encuvements à l'air libre.

Mais surtout, Rommel fit multiplier, tout au long du littoral, des ouvrages de taille plus modeste, les Widerstandnesten (WN) ou "nids de résistance", équipés de canons de moyen calibre, de mitralleuses ou de mortiers, destinés à la défense rapprochée des plages contre les troupes d'assaut. Les grèves elles-mêmes furent truffées d'obstacles divers, conçus pour éventrer ou faire exploser les barges de débarquement. Il n'obtint cependant pas du haut état-major de la Wehrmacht l'autorisation de placer à proximité des côtes un nombre suffisant de divisions blindées pour rejeter rapidement les Alliés à la mer par une vigoureuse contre-attaque. C'est pour tenter d'arracher cette décision au Fûhrer qu'il quitta son quartier général de la Roche-Guyon pour l'Allemagne dans la journée du 5 juin... quelques heures avant le choc décisif.

**********************************************************
    FORCE ET HONNEUR !
avatar
Bobabs
General of the Army
General of the Army

Date de naissance* : 03/03/1959
Nombre de messages : 2254
Localisation* : Normandie
Date d'inscription : 20/02/2006

http://d-day-normandie44.heavenforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum