D-DAY - NORMANDIE 44
Tu es collectionneur(se), reconstitueur(se)? Viens nous rejoindre sur notre forum et présente-toi après t’être inscrit(e).

debat sur le criket des para us info ou intox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

debat sur le criket des para us info ou intox

Message  eagle-one le Mar 8 Jan - 20:04

UN CRIQUET DE PARACHUTISTE AMERICAIN DU 6 JUIN 1944
Cela risque de faire tomber un mythe, mais tout les paras américains n'étaient pas munis d'un criquet, encore moins d'un criquet réglementaire pour la nuit du 6 juin, la preuve en est par ce criquet provenant de Neuville-au-Plain , Normandie (50).

Ce criquet est un criquet pour enfant en forme de grenouille, il a été percé sûrement pour y passer une ficelle et provient certainement d'un magasin de jouets de Londres, qui ce sont fait dévalisés par l'U.S Army en vue du débarquement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voilà ce qui ressort lorsqu'on aborde le thème de l'utilisation du criquet par les parachutistes américains en Normandie. C'est un sujet vaste et problématique, où il ressort qu'il est peu probable que les américains aient utilisé les criquets dans la nuit du 5 au 6 juin 1944.

"- certaines compagnies de la 82nd utilisaient des criquets, mais très peu, et ce ne sont pas du TOUT les mêmes que ceux de la 101st... ils ont l'aspect d'animaux ou de personnages Disney, et auraient été achetés dans les magasins de Londres sur des fonds "compagnie" à l'initiative des cadres en ayant entendu parler après la Sicile... ceux de la 101st sortent tous de la même usine et ont tous la même forme"

"on sait que les 1/505th, 1/508th.... n'en avaient pas!"

Voici un type de criquet qui aurait été utilisé par le 505th

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Certains prétendent que seule la 101st Airborne aurait été dotée de crickets pour le saut sur la Normandie. On dispose aujourd'hui des témoignages d'une bonne douzaine de vétérans de la 82nd Airborne qui affirment dans leur mémoires avoir fait usage de cricket en Normandie. L'idée du criquet remonterait aux manoeuvres Stateside de la 82nd.
Voici un témoignage de... Sicile, Operation Husky I, et qui concerne le 504 PIR de Reuben Tucker.

Private Darrel Harris fait partie de la 3rd squad, Demolitions Platoon du 3/504 le 9 juillet 1943 :
" On a sauté avec 28 blocks de TNT dans nos kits de démolition. Il y en avait encore plus dans les bundles. Pour accélérer notre rassemblement au sol, on nous avait remis des "clickers", ou ce que nous appelions des "crickets". Le code était très simple ; si vous tombiez sur quelqu'un dans l'obscurité que vous ne reconnaissiez pas, vous émettiez deux clicks, qui devaient être répondus par trois clicks. On avait aussi un mot de passe qui était "George", répondu par "Marschall".
Cité dans "More than courage" de Phil Nordyke.
La 82nd Airborne est la Division qui compte le plus grand nombre de sauts opérationnels durant la WWII. Ceci sous entend que les PIR qui ont sautés en Afrique du Nord puis en Sicile ont « essuyés » les plâtres, principalement pour ce qui est des erreurs de largage (chose qui, pour autant, ne sera pas réglée pour la Normandie et qui, paradoxalement, sera l’un des facteurs de succès de l’opération Neptune).
Entre autre, en Sicile, se posa le problème de l’identification du soldat qui se trouve en face (ami ou ennemie ?) et il faut bien reconnaître que suite aux largages, le terme « désorganisation » était un euphémisme.

C’est ainsi que suite à la Sicile le Général Taylor, alors Commandant de l'artillerie divisionnaire de la 82nd, a demandé à ses officiers de plancher sur des solutions pour éviter de telles situations.
L'idée d’utiliser des criquets copiés sur des jouets pour enfants lui fut soumise, chose qu’il accepta...

Peu après, Taylor fut affecté à la 101st Airborne et emporta avec lui cette idée. Pour autant cette dernière n’a pas été abandonnée par la 82nd car, si Taylor à quitté la Division, son « staff » ne le suivit pas.

C’est ainsi que la 101st fut la seule Division a être officiellement et règlementairement dotée de criquets. Une commande massive fut donc passée auprès de firmes spécialisées pour fournir en grand nombre des criquets. Bien qu’inspirés de jouets, les criquets livrés à la 101st n’avaient pas la forme utilisée classiquement pour les enfants.

Inversement, au sein de la 82nd, le Général Gavin ne souhaitait pas retenir ce criquet pour s’en tenir à l’échange de mots de passe verbaux (tout comme il n’était pas pour le camouflage des casques et des visages, ce qui fut pourtant largement utilisé par la 82nd en Normandie).
Mais Gavin, à cette période, était « Executive Officer » (Commandant en second) et non pas le patron de la Division. De ce fait, la décision de rendre réglementaire ou d’interdire tel ou tel équipement ne lui revenait pas. C’est ce qui doit expliquer l’absence de circulaire ou de directive venant confirmer cette interdiction au sein de la 82nd.
En somme, le criquet n’était ni réglementaire, ni interdit ! Donc, rien n'empêchait les unités de la 82nd de s'en doter...

Certains éléments viennent confirmer le fait que certaines unités de la 82nd disposaient de criquets. Entre autre, il y a les nombreux criquets en forme de jouets (criquets ovals, en forme de grenouilles…) retrouvés sur des DZ où seules des sticks de la 82nd ont atterris.
Plusieurs vétérans de la 82nd ont également affirmés avoir eu un criquet : 505th et 508th principalement.
Même le maire de Sainte Mère Église affirmait avoir vu des para du 505th utiliser des criquets…

Encore et encore...car le sujet fait couler de l'encre !
Le légendaire criquet du jour J par Michel Detrez.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, les histoires et les légendes sur l'emploi du cricket des parachutistes US ont foisonné et été amplifiées, comme il en est malheureusement bien souvent d'usage. De nombreuses contrevérités ont été colportées par divers médias et ont participé à déformer l'histoire de l'incongru petit objet, certainement le moins guerrier de tout l'équipement porté par le parachutiste. Ce livre de 16 pages couleurs, très illustré, s'appuie sur des faits historiques, des interviews de personnalités clés de l'instauration du cricket au sein des troupes aéroportées, et des documents d'époque. Il tente de démonter les idées reçues et relater la véritable histoire du légendaire cricket du Jour-J.

Petite nature morte évoquant un para américain :


Le criquet entouré d'un casque M-1 pattes fixes et liner westinghouse, poignard M3 dans un étui M6, pansement first-aid et coup de poing "américain"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

JE LAISSE LE CHAMP LIBRE A NOS CONNAISSEURS POUR EN DEBATTRE
avatar
eagle-one
Caporal
Caporal

Date de naissance* : 10/12/1962
Nombre de messages : 212
Localisation* : sud oise
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum